Aménagement

Une installation solaire auto-vidangeable pour chauffer votre maison ?

Une installation solaire auto-vidangeable pour chauffer votre maison ?

Les systèmes de chauffage se déclinent en plusieurs modèles. Parmi les solutions écologiques proposées par les fournisseurs, les installations solaires auto-vidangeables se définissent comme un système à la fois écologique, fiable et surtout économique. Pour tout savoir sur ce type de chauffage moderne, lisez cet article.

Comment ça marche ?

La fonction d’un équipement de chauffage solaire auto-vidangeable est similaire à tous les systèmes solaires fonctionnant à l’énergie du soleil. Pour pouvoir produire de l’eau chaude sanitaire, il capte les rayons solaires. L’énergie emmagasinée sera transférée dans un panneau solaire vitré. Elle circulera ensuite dans un échangeur thermique et finira dans un ballon.

La différence est que dans une installation standard, le circuit du fluide caloporteur reste en permanence plein à ras bord. Par contre, dans une installation solaire thermique auto-vidangeable, le fluide est évacué dès lors qu’il devient inutile. Ce système fonctionne par intermittence. D’une manière simplifiée, dès que le ballon d’eau chaude ou le ballon tampon est plein, la pompe s’arrête et le fluide descend en direction du panneau solaire thermique puis dans le réservoir.

Vous souhaitez acheter ce genre d’équipement de chauffage ? Nous vous conseillons de prendre conseil auprès d’un professionnel comme l’entreprise Adrien Plomberie Chauffage, située à Saint-Sauveur-Lavande. Cette société est spécialisée dans l’installation de différents types de systèmes de chauffage solaire : panneaux photovoltaïques, PAC, équipements de climatisation et équipements de chauffage au fioul, à bois et au gaz.

Les avantages d’une telle installation

Voici les avantages d’une installation solaire auto-vidangeable :

    • Ne nécessite qu’un minimum d’entretien
    • Aucune pression, donc aucun risque de fuite ni de corrosion, ni surchauffe
    • Rendement élevé
    • Investissement économiquement avantageux dans la durée
    • Robustesse et durabilité des composants
    • Installation facile

Prix d’une installation solaire auto-vidangeable

Un système de chauffage auto-vidangeable est assez onéreux. Pour une famille de 4 personnes, prévoyez entre 4000 et 5000 euros TTC. Le prix de la pose n’est pas inclus dans ce tarif. À titre d’exemple, le prix d’installation d’un chauffe-eau solaire auto-vidangeable varie de 800 à 2000 euros. Quoi qu’il en soit, ce tarif varie de plusieurs critères dont la situation géographique et l’exposition de la toiture. Pour alléger vos dépenses, vous avez la possibilité de bénéficier d’aides financières. Nous en parlons dans les prochains paragraphes.

Prime Rénov

Anciennement connue sous l’appellation Crédit d’impôt ou CITE, cette aide est destinée aux ménages aux revenus intermédiaires. Le montant auquel vous aurez droit dépend principalement de vos revenus, des gains de performance énergétiques de votre maison ainsi que de la région dans lequel vous avez élu résidence.

L’écoprêt à taux zéro

Comme leur nom l’indique, les clauses de ce prêt ne comportent aucune mention de remboursement. Quoi qu’il en soit, pour pouvoir bénéficier de cette aide, les travaux réalisés doivent avoir pour but d’optimiser la performance énergétique globale de votre maison. Cette aide est versée par certaines banques. Il vous permet d’obtenir une aide d’un montant maximal de 50.000 euros.

La prime à l’autoconsommation

Vous pouvez prétendre à cette aide financière étatique si vous projetez d’installer des panneaux solaires hybrides en complément de votre système de chauffage auto-vidangeable. Les montants dépendent essentiellement de la puissance de l’appareil que vous envisagez d’installer :

    • 3 KWc = 380 euros
    • Entre 3 KWc et 9 KWc = 290 euros
    • Entre 9 KWc et 36 KWc = 160 euros

À noter que vous pouvez profiter de cette aide sous quelques conditions :

    • Votre toiture est en pente ou plate
    • La puissance totale des panneaux solaires ne doit pas dépasser les 100 KWc
    • La pose de l’installation doit être confiée par un installateur qualifié RGE

 

 

Post Comment