Chauffage

Plancher chauffant : quel modèle choisir ?

Plancher chauffant : quel modèle choisir ?

Le chauffage représente une part importante dans le budget d’un foyer. De plus, le prix des énergies fossiles ne cesse d’augmenter. Pour y remédier, des aides financières ont été mises en place visant l’amélioration de la performance énergétique d’un logement. Cela consiste à privilégier les systèmes et les équipements moins énergivores. Le plancher chauffant figure parmi les dispositifs de chauffage les moins polluants et les plus économiques. Découvrez dans cet article, le fonctionnement et les principaux atouts de ce mode de chauffage.

Comment fonctionne un plancher chauffant solaire ?

Le principe d’un plancher chauffant solaire est à peu près le même que celui du modèle classique. Les tuyaux thermiques sont encastrés dans le sol, mais au lieu d’être reliés à une pompe à chaleur ou une chaudière, ils fonctionnent à l’aide de l’énergie solaire. La chaleur récupérée par les capteurs solaires va chauffer directement le fluide caloporteur contenu dans le circuit des tuyaux. L’efficacité du plancher chauffant solaire repose en grande partie sur le choix du revêtement de sol et du nombre de panneaux dont vous disposez. Si vous voulez obtenir un rendement plus optimal, il est de ce fait indispensable d’investir dans des panneaux plus performants et de qualité. Ce qui implique également un budget assez important, notamment si le système est utilisé pour alimenter d’autres équipements. Quoi qu’il en soit, pour une bonne inertie, il est indispensable de placer les tuyaux thermiques entre le revêtement de sol et une dalle en béton assez épaisse. En dehors de cela, il n’est pas indispensable d’installer d’autres dispositifs comme un ballon d’eau chaude. Les tuyaux seront reliés directement à votre installation solaire. Il ne nécessite pas non plus d’entretien spécifique, à part un contrôle régulier effectué par un professionnel. Le seul inconvénient avec ce mode de chauffage, est qu’il est indispensable de le compléter avec une autre source d’énergie pour pallier le manque d’ensoleillement durant la nuit et la période estivale. À l’instar des planchers chauffants classiques, il est également préférable d’installer le chauffage au sol solaire durant les travaux de construction.

Qu’en est-il du plancher chauffant classique ?

Le chauffage au sol est le mode de chauffage le plus économique qui soit. Comme cité plus haut, ce système de chauffage est composé de tuyaux thermiques enfouis sous le revêtement de sol. Il existe deux familles de chauffages au sol classiques : le plancher chauffant électrique et celui hydraulique. Le premier modèle est le plus utilisé et le moins contraignant, car il est plus facile à installer. Le circuit de résistances électriques est réparti sur la surface du plancher avant d’être recouvert de plaques isolantes. Cependant, il est plus énergivore que le plancher chauffant hydraulique, puisque les tubes électriques refroidissent très rapidement à cause de la présence de la dalle en béton. Quant au plancher chauffant hydraulique, il doit être relié à un collecteur d’eau. Celui-ci doit être installé dans la pièce où le circuit est placé et est composé de tubes souples de polyéthylène à poser entre des plaques d’isolant et de chape liquide.

Cependant, qu’il s’agisse du plancher chauffant hydraulique ou électrique, ils sont appréciés pour le confort qu’ils procurent. Étant donné que les tuyaux sont répartis sur toute la surface du plancher, la chaleur est diffusée de façon homogène et constante. Actuellement, la plupart des revêtements de sol peuvent également être posés sur un plancher chauffant (carrelage, moquette, pierre naturelle, etc.). Toutefois, il est plus judicieux de choisir le plus facile de pose. En effet, si un problème technique survient, notamment dans le cas d’un plancher chauffant électrique, il est indispensable d’intervenir sur le circuit.

Post Comment