Général

Quels matériaux choisir pour le sol de votre terrasse ?

Quels matériaux choisir pour le sol de votre terrasse ?

Une construction neuve ou une rénovation de maison en vue ? La terrasse constitue une pièce à vivre supplémentaire. Vous pouvez l’aménager à votre guise : lieu de détente, coin barbecue, aire de jeux, etc. Pourquoi ne pas rendre votre terrasse en un endroit agréable à voir et à vivre ? Le revêtement de sol contribue à cet effet, mais il faut choisir celui-ci sans vous précipiter. Bois, béton, carrelage, pierres naturelles,… le choix des matériaux pour revêtement de sol est très large. Nous vous aidons à vous orienter vers un matériau !

Le carrelage

Le carrelage reste l’un des revêtements de terrasse les plus prisés par les constructeurs. Divers types de carrelage pour terrasse sont vendus sur le marché : carrelage céramique (tommettes, faïences, terre cuite, grès cérame), carrelage en pierre et carrelage en ciment.

Opter pour ce revêtement est une bonne alternative pour décorer le sol de terrasse. En effet, les carreaux se déclinent en une multitude de formes, de tailles, de couleurs et de prix. Il est même possible de vous procurer un carrelage imitant d’autres matériaux tel que celui à imitation bois ou parquet.

Facile à entretenir, le carrelage se nettoie suffisamment avec de l’eau et du savon noir. Si des crasses persistent, un mélange d’eau et de bicarbonate de soude réussira à les enlever.

Le prix d’un mètre carré de carrelage varie de 30 à 150 euros selon les matériaux.

Conseils :

– Choisissez des carreaux à aspect rugueux ou antidérapants pour éviter une glissade.
– Privilégiez les teintes plus sombres, celles qui sont claires nécessitent un entretien plus important.
– Les carreaux de grande taille sont plus faciles à poser. Prévoyez un écoulement d’eau lors de la pose.

Le béton

Composé de gravillons, de sable et de ciment, le béton est synonyme de solidité. Celui-ci résiste aux intempéries. De plus, pour ceux qui veulent obtenir une terrasse stylée, le béton est vivement recommandé. Il existe en de nombreuses finitions : lissée, désactivée, balayée, sablée, imprimée. Son entretien s’effectue avec aisance, il suffit de lui donner un coup de balai-brosse trempé dans un mélange d’eau tiède et de détergent doux.

Coté prix, le béton est abordable. Comptez entre 45 et 90 euros le m². Le seul /inconvénient est que vous n’en trouverez seulement que trois coloris sur le marché : gris, rouge, orange.

Conseils :

– Faites appel à un professionnel pour la pose d’une terrasse en béton. Lui seul connaît les bons procédés pour limiter les risques de fissures.
– Évitez le nettoyage à haute pression qui va rendre le béton sensible à l’humidité.En effet, vous risquez d’enlever le produit imperméabilisant qui recouvre ce dernier.

La pierre

Pierres naturelles ou reconstituées, la noblesse est à l’honneur ! Une terrasse en pierre présente de nombreux avantages par rapport à celle en béton ou en carrelage. A priori, ce matériau peut s’adapter à tous styles de terrasse : classique, sombre, lumineux,… Les pierres naturelles les plus appréciées sont le calcaire, l’ardoise, le grès, le basalte, le marbre, et le granit. Elles se déclinent en plusieurs formats, teintes et textures. Très résistantes, les pierres sont insensibles aux intempéries.

Concernant l’entretien, vous pouvez nettoyer une terrasse en pierre à l’aide d’un balai et d’eau savonneuse. Cependant, la pierre naturelle est couteuse. Il est aux environs de 60 euros le m².

Si vous voulez profiter d’une terrasse en pierre, mais que votre budget est limité, optez pour les pierres reconstituées. Composées de béton et de minéraux, ces dernières ont le même aspect que les pierres naturelles. Elles coûtent environ 30 euros/m².

Conseils :

– Orientez votre choix de pierres naturelles en fonction de votre région. Les pierres calcaires ne s’adaptent pas à une région froide/ne résistent pas au froid.
– Appliquez de l’hydrofuge pour éviter la formation de mousses sur votre terrasse en pierre.

Le bois

A la fois esthétique et naturel, le bois est le matériau idéal pour une terrasse zen. Les lattes et les dalles enroulables sont faciles à installer. De plus, la pose peut être verticale ou horizontale. En été, n’ayez pas peur de marcher pieds-nus sur votre terrasse ! Le bois n’adhère pas à la température de l’environnement.

Si vous choisissez les bois de type résineux, le pin et l’épicéa sont les plus recommandés. Pour les bois exotiques, privilégiez le teck, l’ipé ou l’almendrillo. D’ailleurs, ceux-ci sont imputrescibles, et ne nécessitent aucun entretien. De l’eau suffit pour le rendre propre.

Une imitation du bois naturel : le bois composite. Constitué de bois recyclé et de polyéthylène, ce dernier conquit le cœur de nombreuses personnes. En outre, il est moins cher que le bois naturel et résiste en plus aux rayons UV. Sur le marché, vous pouvez trouver des lames ou des dalles de caillebotis en bois composite.

Le prix du bois naturel est compris entre 20 et 100 euros le m². Pour le bois composite, le prix varie de 35 à 80 euros/m².

Conseils :

– N’oubliez pas de traiter les bois résineux avec un produit insecticide et fongicide.
– Utilisez de l’eau chlorée ou du détergent pour entretenir la terrasse en bois composite.

Post Comment