Aménagement intérieure

Peut-on mettre un parquet stratifié dans la salle de bain ?

Peut-on mettre un parquet stratifié dans la salle de bain ?

Le carrelage, c’était la seule et unique option quand il s’agit d’éviter les désagréments relatifs à l’humidité dans la salle de bain. La bonne nouvelle est qu’il est maintenant possible de se tourner vers d’autres revêtements de sol : le vinyle, la pierre naturelle, le béton mat, le bois massif ou encore le parquet stratifié. Dans cet article, découvrons les intérêts et les inconvénients à choisir le parquet stratifié.

Les points forts du parquet stratifié dans la salle de bain

Esthétique et écologique

Le premier atout du parquet stratifié est son esthétisme. Il offre un large éventail d’imitations possibles. Cela va du bois, au carrelage et au marbre. La couche supérieure décorative de ce revêtement de sol composé essentiellement de fibres de bois permet d’obtenir ces imitations à moindre coût.

Ainsi, même s’il s’agit simplement d’une impression d’essence de bois, le résultat est réussi. Vous pouvez profiter de la chaleur naturelle du bois de toutes les essences chêne, érable, pin, frêne, hêtre, noyer, etc.) dans votre salle de bain. De ce fait, choisir un sol stratifié, c’est profiter de la noblesse du bois sans entraîner un impact négatif sur l’écosystème et les forêts.

Résistance à l’eau

Les fabricants proposent aujourd’hui des sols stratifiés adaptés aux pièces humides. Les parquets d’avant supportent mal l’eau et provoquent des infiltrations et des gonflements. Toutefois, le parquet stratifié d’aujourd’hui convient parfaitement aux cuisines et aux salles de bains grâce à sa couche hydrofuge et à ses joints résistants à l’eau. Certains fabricants vont même jusqu’à proposer une collection de parquets stratifiés avec une garantie à vie. C’est un gage de la qualité du produit actuel.

Prix modéré

Le franc succès du sol stratifié s’explique par son prix abordable. Ce revêtement de sol est à la portée de tous puisqu’il faut prévoir entre 10 et 50 euros/m² pour en avoir. Quant au parquet contrecollé, il coûte plus cher : entre 35 et 110 euros/m². De toute évidence, les propriétaires se tournent vers le parquet stratifié.

Facile à poser

Un parquet stratifié est facile à installer. Même un amateur en bricolage peut le faire en adoptant une certaine technique. Il suffit d’utiliser un système d’encliquetage et d’autres outils comme l’équerre, le mètre, la cale à frapper et une scie sauteuse pour le réaliser.

Toutefois, pour améliorer l’isolation acoustique et phonique de la pièce où vous souhaitez poser le parquet stratifié, vous avez à placer une sous-couche. Certains propriétaires optent aussi pour un laminé pour redorer l’intérieur de manière économique. Si vous choisissez ces deux dernières options, il est préférable de faire appel à un professionnel en pose de parquet stratifié. La qualité du travail sera garantie.

Simple à entretenir

L’entretien d’un sol stratifié n’est pas sorcier. Il suffit de réaliser un nettoyage humide à l’aide d’une serpillière en microfibres bien essorée. Un nettoyage sec peut aussi faire l’affaire. Débarrassez-vous des saletés à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur. Pour le garder neuf pendant des années, pensez à le nettoyer régulièrement même s’il résiste aux tâches.

Antidérapante

Ce dernier point est important à noter pour ceux qui souhaitent installer le parquet stratifié dans la salle de bain. Ce revêtement de sol a une grande capacité antidérapante. Vous ne risquez pas de glisser même si vous marchez dessus pieds nus. Votre sécurité est donc garantie avec ce type de sol.

Les inconvénients du plancher stratifié

Un parquet stratifié peut être installé dans une salle de bain même s’il n’est pas 100 % imperméable. Il est obligatoire de réaliser des joints bien serrés pour éviter l’imprégnation de l’eau. Il est donc déconseillé de le placer dans une salle de bain d’enfant qui est souvent remplie d’eau. Alors, fiez-vous toujours à un spécialiste en installation de parquet pour éviter que le sol gondole.

Post Comment