Extérieur, Meubles

Décaper un meuble sans le poncer : comment faire ?

Décaper un meuble sans le poncer : comment faire ?

Sous l’effet de la poussière et des intempéries (soleil, humidité, etc.), il peut arriver que vos meubles s’usent et présentent un aspect vieilli. Pour les rénover, il faudra donc penser à les décaper puis à leur appliquer une couche de peinture. Très souvent, il faut poncer la surface du meuble pour que le décapage soit réussi. Mais, dans certains cas, ce ponçage peut altérer par endroit le bois du mobilier. C’est pour cela que certaines personnes préfèrent décaper sans poncer. Toutefois, comment peut-on réaliser une telle opération ? Réponses dans l’article.

Employer la méthode chimique

Il existe de nombreuses méthodes qui peuvent vous aider à décaper votre meuble sans pour autant le poncer. L’une de ces méthodes en question est le décapage chimique. Axée sur l’utilisation d’une substance chimique appelée décapant, cette technique s’avère être très efficace. La plupart du temps, le décapant utilisé est l’acétone. Souvent conditionné en pot, ce produit est un gel que vous devez appliquer sur la surface qui doit être décapée. Bien avant tout, dépoussiérez légèrement la zone cible puis munissez-vous d’une brosse plate à nylon pour faciliter l’opération.

En raison de son caractère agressif, il est recommandé de manipuler prudemment l’acétone. Mais, pour être plus en sécurité, vous pouvez faire appel à un spécialiste du décapage de meuble. Une fois que le produit est appliqué, attendez jusqu’au moment où vous verrez des boursouflures se former sur la surface du meuble. Cela est le signe que le décapant a agi et que vous devez maintenant racler la zone pour enlever les débris.

Utiliser des produits naturels

Cette méthode est similaire à la technique précédente. La seule différence est que pour ce cas, vous aurez à manier des produits moins nocifs et dangereux comme l’acétone. Comme décapant naturel, vous pouvez utiliser le bicarbonate de soude et du vinaigre blanc. Le processus est simple et consiste à saupoudrer d’abord du bicarbonate humidifié sur la surface à décaper. Après cela, vous pouvez ajouter du vinaigre blanc dans le but de mieux parfaire le résultat. Passé cette étape, il ne vous reste qu’à attendre 10 min. Lorsque le temps sera écoulé, servez-vous d’un support légèrement rugueux ou d’une spatule pour parfaire le décapage. Contrairement aux autres solutions, celle-ci parait simple, économique et moins fastidieuse.

Se servir de la chaleur

Outre le décapage chimique, vous avez aussi la possibilité de faire du décapage thermique. Ce type de décapage se fait au travers de la chaleur. En effet, le principe revient juste à chauffer au préalable la zone ciblée de manière très subtile. Avec une température adéquate, la chaleur fait apparaitre des cloques ou des boursouflures sur la surface à décrasser. Ces cloques en question sont assez fragiles et peuvent donc vite s’enlever. En les retirant, vous débarrassez en même temps vos meubles de leurs couches d’enduit ou de toute impureté qui ternissait sa beauté. Au moyen de la chaleur, vous pouvez alors réussir à nettoyer vos mobiliers. Le seul paramètre à préciser, c’est qu’en cas de forte chaleur, le bois du meuble risque de noircir. Ainsi, tâchez toujours de contacter un professionnel pour ce type d’alternative.

Utiliser la technique de sablage

Excepté les options précédentes, il y a également la méthode du sablage qui peut vous être utile. Comme le nom l’indique, cette technique se sert du sable pour décaper la surface de votre meuble. Au moyen d’un pistolet, vous devez donc projeter à une forte pression du sable sur la partie cible. Grâce à la pression, la matière envoyée pourra racler la surface du meuble et décrasser votre mobilier. Si le meuble a une surface trop fragile, employez la méthode de l’aéro gommage qui revient à envoyer le sable à basse pression. Dans l’un ou l’autre des cas, cette technique vous permet d’accéder à des zones difficiles du meuble. De cette façon, le résultat sera plus attrayant.

Post Comment