Comment cacher les câbles électriques lors d’une rénovation ?

Bien qu’ils soient indispensables, les câbles électriques ne riment pas du tout avec la décoration. Voilà pourquoi, il faut les cacher lors d’une rénovation. Vous ne savez pas comment faire ? Découvrez de nombreuses astuces permettant de les masquer et de rendre votre intérieur très attrayant en lisant cet article.

La cloison en Placoplatre

Cette solution est valable aussi bien dans la rénovation que dans le neuf. Il s’agit d’un doublage des murs à l’aide d’une cloison en Placoplatre. Elle est très pratique si vous envisagez d’accrocher un écran plat et que vous vouliez masquer les câbles électriques de votre téléviseur. Du fait de son poids, vous devez bien renforcer ses fixations. Pour cela, n’hésitez pas à mettre sous le doublage des tasseaux de bois.

Le doublage des murs

C’est l’une des solutions les plus adoptées pour cacher les câbles électriques lors d’une rénovation. En effet, le doublage des murs est à la fois rapide et très facile à mettre en œuvre. De plus, il vous offre de nombreuses possibilités. Si vous souhaitez éclairer au sommet, optez pour un doublage mi-hauteur.

Les moulures électriques en PVC

Vous voulez définitivement dissimuler la présence des câbles électriques à l’intérieur de votre habitation ? L’installation de moulures électriques en PVC est l’une des meilleures solutions pour y parvenir. Composées de deux parties distinctes, ces moulures permettent de masquer tous vos fils en un rien de temps. Vous n’avez qu’à apposer la première face de moulures sur votre mur par le biais d’un mastic-colle. Ensuite, vous devez y insérer vos câbles à l’intérieur et de coller la seconde face des moulures sur la première.

Du fait de l’évolution de la technologie, il existe actuellement des moulures électriques présentées dans un fini de bois. Elles sont spécialement conçues pour s’adapter à tous les types de décors. Parmi les finis disponibles, on peut citer le noyer, l’acajou, le hêtre et le bouleau.

La goulotte cache-câble

C’est la solution la moins onéreuse et la plus simple si vous souhaitez cacher vos câbles électriques lors de la rénovation de votre maison. Dans ce cas, vous devez raccorder votre logement sur les murs existants, en utilisant des goulottes électriques. Ce sont des supports horizontaux dotés de côtés relevés. De ce fait, vous continuerez de voir l’emplacement des fils, mais de façon discrète. Sachez aussi que vous pouvez faire de la goulotte un élément décoratif. En optant pour la couleur noire, vous y apporterez une touche graphique.

Les plinthes cache-fil

Un autre moyen de dissimuler les câbles électriques lors d’une rénovation est de faire poser un réseau électrique sous plinthes. D’une manière générale, elles sont en bois et figurent parmi les meilleures solutions pour cacher totalement la présence des fils dans le bas du mur. Du fait de la diversité des styles et des modèles de plinthes cache-fil disponibles en magasin, vous en trouverez certainement un qui s’harmonise à votre décor ainsi qu’à l’aménagement de la pièce.

Les saignées

Si vous ne disposez pas de pierres ou de briques dans les murs, vous pouvez faire passer les câbles en réalisant des saignées. Elles seront ensuite rebouchées avec de l’enduit, puis lissées. Pour rendre votre intérieur plus attrayant, peignez le support avec des couleurs neutres.

Le faux plafond

La création d’un faux plafond figure parmi les solutions les plus prisées pour cacher les câbles électriques. En outre, cela permet d’encastrer des spots pour offrir un éclairage discret, moderne et à variation de puissance.

Les poutres

Les poutres au plafond ou le long des murs peuvent être utilisés pour cacher les câbles électriques lors d’une rénovation. Cependant, elles doivent être assez larges pour que les fils puissent être dissimulés dans l’interstice formé par la jonction entre le plafond et la poutre ou le mur et la poutre.

Vous cherchez un professionnel pour vous aider dans vos installations électriques ? Contactez directement INTERNORM.

Alexandra Dufour Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *