Meubles

Comment réaliser un cannage de chaises ?

Comment réaliser un cannage de chaises ?

Le cannage est le tressage de lanières de canne destiné à confectionner l’assise ou le dossier d’une chaise. C’est une activité artisanale qui demande patience et dextérité. Pour une chaise présentant un aspect vieillot, au lieu de vous en procurer une nouvelle, il vous faut juste refaire le cannage afin de lui donner un nouveau soin esthétique. Voici un tutoriel pour vous aider à bien réaliser le cannage de chaises.

Disposer d’un kit de cannage

Réaliser le cannage de chaises nécessite indubitablement la procuration d’équipements de cannage. Ainsi, plusieurs matériaux sont utilisés. Au nombre de ceux-ci, nous avons le tissu de rotin ; une fibre exotique qui est mécaniquement tissée, vendue (au mètre) ou découpée au préalable pour standardiser les tailles.

Il existe un large éventail de motifs ou de modèles de tissage. On retrouve également du cannage en matière synthétique, celui-ci étant très solide avec une facilité d’entretien. Pour réussir le choix de votre motif de cannage, vous pourrez faire appel à un spécialiste en ébénisterie.

La chaise à nu

La chaise à nu est une technique qui permet le retrait de l’ancien cannage abîmé. Pour la mettre en application, il suffit de décoller le jonc ainsi que les fragments de cannage saisis dans la gorge de l’assise. Cela demande une grande délicatesse sous peine d’endommager le bois de l’assise.

Une fois le jonc et les morceaux de cannage dégagés, il faut ensuite passer à l’humidification intérieure de la gorge afin de décoller les surplus de colle et de cannage. Il convient de notifier que le bois mouillé est fragile. Alors, il est nécessaire de prêter attention aux dérapages.

Poser le cannage

Suite au trempage, l’on remarque que le cannage est souple, détendu et naturellement facile à poser. Bien avant de placer le jonc, il faut tendre correctement le cannage et bloquer celui-ci avec des cales. Un maximum de dix cales suffit pour le faire. Entre deux cales, effectuez une grande pousse profonde pour introduire le cannage au fond de la gorge et ceci, en se servant d’une autre cale.

Enlever l’ancien cannage

En compagnie de votre lame du cutter, décollez le jonc des deux côtés des bords de la gorge. Faites attention à ne pas entailler les bords de la chaise. Pour y arriver, exécutez des mouvements de bascule d’avant en arrière avec votre lame du cutter.

Ensuite, servez-vous de la pointe d’un tournevis plat ou utilisez un ciseau à bois étroit pour évider totalement la gorge. Enfin, mettez votre main gauche sur la chaise pour servir non seulement de levier à l’outil, mais aussi pour éviter d’abîmer l’assise.

Installer le nouveau cannage

Sur un bord de table, placez le rouleau de cannage à l’envers puis retournez la chaise à canner dessus. Marquez ensuite à l’aide d’un crayon le contour de l’assise. Par ailleurs, il faut tremper le cannage dans de l’eau tiède et ceci, dans un intervalle de 15min. Une fois l’étape du trempage réussie, tendez le cannage sur l’assise. Faites introduire de petites cales dans la gorge afin de bloquer le cannage.

Pour un juste équilibre de la tension, placez la cale suivante en opposition avec la cale précédente. Utilisez ensuite le cutter pour faire l’arase des morceaux de cannage superflus. Enfin, il faut retirer les cales, vu que le cannage mouillé est capable de tenir seul. Dans le même temps, glissez un filet de colle à bois à l’intérieur de la gorge, auprès de l’assise.

Finitions

Pour une meilleure finition, découpez un morceau de jonc dont la longueur est légèrement supérieure à la longueur de la gorge. Avec un martyr et un maillet, faites rentrer de force le morceau de jonc découpé dans la gorge. Enfin, recoupez celui-ci en fin de pose. Vous venez donc de redonner une seconde jeunesse à votre chaise.

Post Comment