Salle de séjour

Choisir un luminaire pour salon : les points à considérer

Choisir un luminaire pour salon : les points à considérer

Le salon fait partie des pièces les plus fréquentées dans une maison. En effet, en plus d’être un lieu où la famille peut se réunir en toute convivialité, cette pièce sert souvent à recevoir les invités. Pour cela, le salon doit refléter une ambiance conviviale et être doté d’un charme particulier. En plus des accessoires qui le constituent, l’éclairage est également un élément qui peut lui apporter de la valeur. Afin de créer une ambiance conviviale dans un salon, les occupants d’une maison doivent procéder à un choix minutieux des luminaires qui vont y être installés.

Les différents types d’éclairage pour le salon

Avant de procéder au choix du luminaire, il est important de savoir que les standards de notre époque exigent qu’un salon doive comporter différents types de lumières pour pouvoir créer une ambiance différente selon les situations. Il est important d’utiliser différentes lumières selon les zones du salon. La lumière doit être dosée pour ne pas être trop faible ou trop agressive. Pour avoir une certaine précision à ce sujet, il est impératif de connaître les différents types d’éclairage que l’on peut mettre dans un salon.

    • L’éclairage général

C’est une lumière qui est généralement fixe et qui sert à illuminer la totalité de la pièce. L’éclairage principal peut être assuré par un plafonnier, une applique, un lustre ou encore un spot. Il permet de mettre en valeur l’ensemble du salon, ainsi que les éléments qui le constituent. Le luminaire utilisé pour l’éclairage principal doit être varié suivant les dimensions de la salle. Par exemple, le plafonnier est idéal pour éclairer une petite pièce ; tandis que les spots sont parfaitement adaptés à une salle plus étendue. L’intensité de l’éclairage doit également être bien ajustée afin de créer un environnement optimal pour les occupants et pour les visiteurs.

    • L’éclairage fonctionnel

L’éclairage fonctionnel est un type d’éclairage qui permet d’illuminer un point précis de la maison. Également appelé éclairage d’appoint, celui-ci sert généralement à apporter de la visibilité à des pièces que l’on souhaite mettre en valeur à l’instar des tableaux, du mobilier ou d’autres éléments décoratifs. Les liseuses ou encore les spots sont des équipements adaptés pour une telle utilisation.

    • L’éclairage d’ambiance

Comme son nom laisse sous-entendre, l’éclairage d’ambiance permet de créer une certaine ambiance dans le salon. Il façonne ainsi l’environnement des lieux en apportant une touche originale et personnelle à l’ensemble de la pièce. Pour l’éclairage d’ambiance, on peut opter pour des lampes colorées ou des lampes de couleur neutre selon les goûts du propriétaire.

Les points à prendre en compte

Il est impératif de considérer certains points lors du choix de luminaires à installer dans son salon pour éviter d’avoir une mauvaise combinaison.

    • Choisir une température adéquate

Le salon est censé être une pièce conviviale et accueillante. Il est approprié d’y mettre une lumière assez chaleureuse pour créer un environnement confortable. L’utilisation d’un luminaire avec une large diffusion est une option envisageable. Une lampe de 3500 kelvins serait parfaite. La lampe peut également être renforcée avec des appliques ou encore des suspensions.

    • Bien doser l’éclairage

Il est important de bien éclairer le salon afin d’améliorer la visibilité et de mettre en valeur les différentes zones. Pour cela, on doit multiplier les sources de lumière selon les zones à éclairer et les dimensions du salon. Cependant, il faut prendre le soin de ne pas en mettre trop afin d’éviter un éclairage trop agressif. Laisser quelques zones d’ombre permet de créer un environnement plus agréable à vivre.

    • Bien penser à l’emplacement des luminaires

L’emplacement des luminaires est un point à prendre en considération. En effet, chaque type de lumière doit être placé à un endroit où il peut éclairer de manière optimale le périmètre qui l’entoure. Par exemple, un abat-jour doit impérativement être placé sur une table, tandis qu’une applique ne doit pas être placée au-delà de 2 mètres de hauteur.

 

Post Comment